2018: Rénovation de l’école primaire, village d’Hamukungu

Association Keiser Initiative for Uganda > PROJETS > Donations > ÉDUCATION > 2018: Rénovation de l’école primaire, village d’Hamukungu
0%
€0 Raised of €1 Goal
Faire Un Don

Contexte :
Le village dʼHamukungu est situé au bord du lac Georges, dans le parc national du Queen Elisabeth, sous-comté Lake Katwe, à 9 kilomètres de la route Kasese-Mbarara et à trente kilomètres de la ville de Kasese. Les 5000 habitants vivent essentiellement de la pêche et de lʼélevage : vaches et chèvres. Les cultures ne sont pas permises dans le parc national. Les animaux sauvages sont très présents : éléphants, léopards, lions, buffles et hippopotames.
La population a fondé une école communautaire en 1960. Elle accueille 326 élèves. Elle est aidée par le gouvernement (paiement du salaire des instituteurs). Un bâtiment comporte deux classes, un office, un bureau, construit en 2000 par le gouvernement.
Trois autres bâtiments ont été commencés par les parents dʼélèves en 1990 et 1994 mais jamais terminé faute de moyen. Un des bâtiments non terminé est en très mauvais état et risque de sʻécrouler.

Objectif général :
Sécuriser trois bâtiments scolaires de lʼécole primaire.

Objectifs spécifiques :
1. Renforcer les structures existantes des trois bâtiments.
2. Installer des fenêtres et des portes afin dʼempêcher les animaux de sʼintroduire dans les classes.
3. Installer des panneaux solaires pour une meilleure visibilité les jours de pluie.
4. Poser des tôles transparentes afin de chasser les chauves-souris qui se cachent dans la charpente du toit.

Résultats attendus :
Il est important de soutenir lʼéducation afin de faire évoluer les mentalités (mariages trop jeunes, filles enceintes prématurément, virus du sida très présent, alcoolisme).
La remise aux normes des bâtiments scolaires va inciter les parents à envoyer leurs enfants dans cette école. Le but est dʼaccroitre de 30 % le nombre dʼélèves, de rehausser le niveau de lʼécole afin quʼelle obtienne de meilleurs résultats sur le plan national et permettre à 50 % des élèves de rejoindre lʼécole secondaire qui se trouve sur le même terrain. Depuis la rentrée 2017, le directeur en place est natif de ce village. Cʼest un plus car il est impliqué dans lʼéducation et comprend les autochtones. En quelques mois, les abords des bâtiments sont soignés, pas de déchets sur la parcelle, meilleure discipline en classe. (Village de pêcheurs avec un taux élevé dʼanalphabétisme).

Grâce au soutien de la commune de Cologny (CHF 5’000), de la ville de Lancy (CHF2’500) et de la Fondation Gertrude Hirzel (CHF 4’000) le premier bâtiment a été rénové en janvier/février 2018.

 

Related Campaigns

X